Nous ferons face à la violence au sein des établissements scolaires

jeudi 21 juin 2018

Nous ferons face à la violence au sein des établissements scolaires

En ouverture du Conseil du Gouvernement, tenu le jeudi 21 juin 2018, le Chef du Gouvernement, Dr Saad dine El otmani, a renouvelé ses condoléances à la famille de l’élève victime d’une agression mortelle par son camarade de classe. Le Chef du Gouvernement a qualifié cet incident de «tragique et triste». Pour rappel, les faits ont eu lieu dans une classe d’école dans la région de Kelaat Sraghna, le mardi 19 juin 2018, lors de l’examen régional unifié de la langue française.

Au cours de son allocution, le Chef du Gouvernement a révélé, qu’il avait, dès sa prise de connaissance de cet évènement tragique, pris contact avec le Ministre de l’Education nationale, la Formation Professionnelle et l’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique . «Au cours de cet entretien, nous avons décidé de prendre des mesures fermes dans les prochains jours afin d’éviter que ce genre de drames ne se répète dans les établissements scolaires», a précisé le Chef du Gouvernement. Ces mesures seront mises en place en coordination avec les services du Ministère de l’Intérieur, les autorités locales dans chaque préfecture et province et les services de la Sûreté Nationale. Le Chef du Gouvernement a souligné le rôle primordial des services de sécurité dans la protection de l’environnement de l’école publique, particulièrement en période d’examen, contre toutes les formes de violence.
 
Dans le même sens, le Chef du Gouvernement a exprimé son refus catégorique de toutes les formes de violence au sein des établissements de l’Education et de l’Enseignement. Il a précisé par ailleurs que même «si ces cas sont rares et limités, particulièrement en période d’examens, ces actes ne sont pas acceptables, et nous devons tous nous mobiliser pour y faire face et prévenir contre la violence à l’avenir». Ce chantier, poursuit le Chef du Gouvernement, nécessite «l’adhésion de toutes les parties prenantes, avec la participation des parents d’élèves, des familles, de la société civile et des autorités publiques, ces dernières étant principalement concernées par ce phénomène et appelées à le combattre».
 

  • Discours
  • Circulaires
Lire la suite ...