Le principe de la reddition des comptes engage tous les responsables

jeudi 21 juin 2018

Le principe de la reddition des comptes engage tous les responsables

Le Chef du Gouvernement, Dr Saad Dine El Otmani, a exprimé la pleine adhésion de l’exécutif, aux Instructions données par Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu L’Assiste, au Ministre de l’Intérieur, au sujet du corps des Agents de l’Autorité.

 En effet, Sa Majesté le Roi a rappelé la nécessité d’une meilleure efficience et une optimisation des ressources humaines au sein de cette instance, en consacrant les critères de la compétence et du mérite dans les nominations aux postes de responsabilités.
Dans son allocution d’ouverture du Conseil du Gouvernement du 21 juin 2018, le Chef du Gouvernement est revenu sur les Instructions Royales, en rappelant que la reddition des comptes s’appliquent de manière permanente, particulièrement en cas de «manquement dans l’exercice des fonctions et des responsabilités professionnelles» des responsables publics.  
Dans ce sens, le Chef du Gouvernement a assuré que la reddition des comptes est un principe constitutionnel qui s’applique à toutes les administrations. Le Chef du Gouvernement a souligné que «plusieurs lois, décrets et mesures, qui existent, doivent être appliqués, afin de couper avec toutes les formes de corruption, complaisance ou favoritisme dans les nominations et imposer la reddition des comptes à tous les responsables sans exception»
Le Chef du Gouvernement a annoncé qu’une circulaire a été adressée à tous les départements gouvernementaux concernés, afin de transmettre une copie de tout rapport de l’inspection générale aux services du Chef du Gouvernement. Une équipe a été constituée auprès du Chef du Gouvernement afin d’étudier l’ensemble de ces rapports, rendre les avis nécessaires et décider, conjointement avec le département concerné, des mesures disciplinaires appropriées. En cas de constatation d’infractions à caractère pénal, le dossier est transmis au parquet général. Le Chef du Gouvernement a annoncé que cela a été le cas pour plusieurs rapports et que, d’autres, sont actuellement à l’étude au sein de ses services, avant leur transfert éventuel au parquet général.  
Dans le même registre, le Chef du Gouvernement a rappelé qu’aucune tolérance ne sera accordée en cas de manquements graves aux responsabilités, tout en veillant à éviter toute injustice vis-à-vis des responsables concernés. L’ultime objectif de ces mesures est de protéger les deniers publics, préserver le Service public et accroitre la qualité des services publiques par l’instauration et l’application du principe de la reddition des comptes.
Aussi, le Chef du Gouvernement a demandé à l’ensemble des ministres d’activer les Inspections Générales relevant de leurs départements, en adressant systématiquement une copie des rapports aux services du Chef du Gouvernement. Il a, par ailleurs, invité les inspections générales à interagir avec les cas de fraude révélés dans les médias nationaux et réaliser des rapports détaillés en s’assurant de la véracité des faits.
Enfin, le Chef du Gouvernement a rendu hommage aux médias et aux citoyens ayant eu recours au portail internet dédié à la réception des plaintes, ou qui font parvenir leurs doléances par d’autres canaux, aussi bien aux services du Chef du Gouvernement qu’aux services des Ministères. Ces plaintes mettent la lumière sur les dysfonctionnements et permettent au gouvernement de prendre les mesures nécessaires, notamment les sanctions administratives. L’objectif du gouvernement est d’accompagner l’administration marocaine pour «honorer sa mission et rester au service des citoyens et de la nation»
 

  • Discours
  • Circulaires
Lire la suite ...